Délégationdes Vosges

Alimentation solidaire dans les Vosges : constats, évolutions et propositions

Fanny Pujo-Sausset, qui vient de terminer son stage de fin d’études à la délégation des Vosges, revient sur les temps forts de cette expérience.

Alimentation solidaire dans les Vosges : constats, évolutions et propositions

Au regard de l’explosion de la demande en aide alimentaire ces dernières années, la délégation du Secours Catholique des Vosges a décidé de s’entourer d’une stagiaire pendant cinq mois dans le but de réaliser une étude sur la thématique de l’alimentation solidaire dans les Vosges.

En lien parfait avec mes études en master 2 « développement agricole durable et sécurité alimentaire » à l’université Paris Sud, et avec la volonté de travailler sur la situation des plus démunis dans les pays développés, j’ai pris plaisir à travailler pour le Secours Catholique pendant cinq mois. Les objectifs de ce stage étaient d’établir un diagnostic territorial des Vosges, de poursuivre par une analyse des actions alimentaires et enfin de soumettre des propositions dans le but d’apporter des améliorations au système en place, déjà pertinent.

Tout au long de cette enquête de terrain, je suis allée à la rencontre d’un maximum d’équipes du Secours Catholique afin de comprendre et d’appréhender au mieux la structure de l’association et les enjeux auxquels elle doit faire face. Ces différents entretiens ont été une excellente opportunité pour découvrir le travail et l’implication du réseau de bénévoles. Je les remercie à nouveau de leur accueil chaleureux et de leur disponibilité.

En parallèle, je me suis entretenue avec un maximum de partenaires extérieurs dans le but de découvrir le travail, les valeurs et la politique d’autres institutions et associations autour de l’aide alimentaire.

De plus, j’ai observé pendant trois mois l’accueil de l’équipe d’Épinal ; deux fois par semaine, je suis ainsi allée à la rencontre des plus démunis afin de comprendre et d’analyser leur situation et leurs réels besoins le plus fidèlement possible et avec le recul nécessaire. C’est à partir de discussions ouvertes auprès des bénéficiaires et des bénévoles que j’ai pu mieux définir ce qu’était la pauvreté et identifier les enjeux à venir. Ce fut une excellente occasion pour moi de comprendre les caractéristiques de la pauvreté en France, caractéristiques parfois distinctes de celles rencontrées dans les pays en développement.

D’autre part, cette observation de l’accueil m’a permis d’analyser la méthodologie des bénévoles au niveau de la prise en charge des bénéficiaires et de comprendre leur philosophie quant à l’aide apportée aux plus démunis.

Ce stage fut un réel enrichissement professionnel. Il m’a permis de me poser des questions essentielles sur les enjeux de la progression de la pauvreté dans les pays développés, de découvrir le fonctionnement et la prise en charge de la pauvreté en France et enfin de comprendre comment les associations répondent à la paupérisation de la population.

De plus, le stage a été l’occasion pour moi de réaliser pour la première fois une enquête de terrain en complète autonomie. J’ai pu développer ma méthodologie, mon sens de l’analyse et la prise de recul que nécessite tout travail touchant à l’humain.

Ce fut aussi un enrichissement personnel de travailler aux côtés de personnes dynamiques, compétentes et qui transmettent les valeurs de la solidarité et de la fraternité. J’ai réellement pris plaisir à collaborer avec toutes les personnes que j’ai rencontrées tout au long de ce stage de cinq mois. Encore un grand merci à tous et bonne continuation !

Fanny Pujo-Sausset

Septembre 2013

Imprimer cette page

Faites un don en ligne