Délégationdes Vosges

Belle soirée d’été à Gérardmer

Rien de mieux que de fêter l’été et une année riche en activités à l’ombre des jardins de la Jamagne et de savourer la première « cuvée » de miel de montagne suivie d’un barbecue solidaire.

Miel des jardins de la Jamagne.

publié en août 2015

Article publié avec l’aimable autorisation de Vosges Matin :

Jacques Valentin, responsable du Secours Catholique gérômois, avait réuni tous les bénévoles et les jardiniers pour un barbecue qui sentait bon le serpolet, l’estragon, tout droit cueillis des jardins. Une belle occasion aussi pour présenter la première « cuvée » miel de montagne du rucher de la Jamagne. En effet, 75 kg de miel ont été récoltés des 4 ruches disposées au fond du jardin. « Nous en distribuons un pot à nos bénévoles, jardiniers et partenaires, le reste sera vendu au chalet du Secours Catholique en centre-ville », explique Bernard Vincent Viry, responsable des « Jardins ».

Jacques Valentin a rappelé que les « Jardins » accueillaient des personnes « désignées et proposées par le Conseil Départemental et le CCAS de Gérardmer depuis maintenant 6 ans ». Une dizaine de personnes cultivent les légumes en commun et certains ont à titre personnel, 45 m² de terre pour y cultiver leurs propres légumes.

Zohair et Fatima Harbiab ont ainsi planté potirons, petits pois, oignons, haricots d’Espagne et tournesols « pour faire joli », explique Zohair qui lui participe aux « Jardins » depuis bientôt 7 ans.

Un peu plus loin, Abdel fait des va-et-vient du côté du ruisseau tout proche avec son arrosoir : « Il fait chaud et les courgettes et poireaux souffrent de la sécheresse. »

Une idée à développer
Martine, la responsable du chalet, est venue avec 6 bénévoles, Alina et Varser, toutes deux réfugiées arméniennes « qui n’ont pas leur pareil pour le rangement ». Pour toutes les deux, la visite au jardin est un délice : « Nous ne connaissons pas cette plante » expliquent-elles devant l’estragon. Mais devant le céleri, elles ont une idée recette de leur pays avec poivrons rouges, ail et huile. Après cette belle découverte, l’une et l’autre ont toutes deux décidé leur époux à venir eux aussi, faire pousser des légumes « que nous mettons en bocaux pour l’hiver, pour nos enfants ».

Présente à ce barbecue, Josyane Mansuy, déléguée insertion au Conseil Départemental, a rappelé que les « Jardins » avaient été primés pour leur action citoyenne et sont soutenus par le parc des Ballons. Laurence Goujard, adjointe à la solidarité et à l’action sociale a salué « cette belle réalisation ». Elle ajoute : « Il faut aller au-delà, réfléchir car nous avons de la demande pour les jardins qu’il faudrait agrandir et pourquoi pas ailleurs. La commune peut aider. Il faut amener de la terre végétale, de l’eau. Nous sommes sollicités par le Secours Catholique. Mais il faut un vrai projet, bien étayé. » Chacun a fait le tour du propriétaire, humant ici et là les épices, admirant les courgettes qui pointent leur nez alors que les pommes de terre étaient mises dans la cendre, attendant le début de ce barbecue géant.

Article de Vosges Matin, édition du 27 juillet 2015

Imprimer cette page

Portfolio