Délégationdes Vosges

Festival de soupes à Remiremont

Samedi 24 octobre le Secours Catholique a organisé son premier « festival de soupes solidaires » dans le département des Vosges, à l’espace du Volontaire à Remiremont.

Festinal de soupes solidaires, à Remiremont.

publié en novembre 2015

Article publié avec l’aimable autorisation de Vosges Matin :

Les curieux, venus déguster une bonne soupe, n’auront pas été déçus en passant les portes du Volontaire hier midi. Les dix marmites fumantes laissaient des odeurs de légumes et leurs préparatrices ne chômaient pas à l’heure de déjeuner. Total des visites : près de 150 personnes. « Les gens ont été généreux », s’est félicitée Michèle Barnet, à l’origine de ce premier « festival des soupes » dans le département. Huit sections locales (Remiremont, Le Val-d’Ajol, Cornimont, Éloyes, Vagney, La Bresse, Gérardmer et Saint-Amé) ont travaillé sur sa mise en place. À l’entrée, chacun était libre de donner ce qu’il voulait en échange de son gobelet de dégustation et de son caillou pour désigner sa soupe favorite. Les bénéfices étaient entièrement reversés au Secours Catholique des Hautes Vosges.

Des recettes originales

Que ce soit devant ou derrière les tables, tout le monde a le sourire. Les anciens se souviennent des saveurs de leur jeunesse et ceux venus avec leurs enfants, ou petits-enfants, partagent quelques instants autour d’une soupe de potiron ou d’un velouté d’asperges. « C’est une journée conviviale où toutes les soupes sont vraiment bonnes. Ma préférée reste la bonne vieille soupe de légumes », confie Marie-Thérèse, venue participer à ces dégustations pour la bonne cause. Du côté des recettes proposées, il y en a pour tous les goûts et certains n’hésitent pas à repartir avec la recette. « Je propose un TDF c’est-à-dire un tour du frigo », sourit une bénévole de Saint-Amé, « on y a mis tous les légumes qu’on peut trouver au fond du frigo. Ce sont des choses qu’on fait en général chez nous mais là, tout le monde peut goûter, c’est agréable. » Mais ce n’est qu’un exemple de soupes parmi tant d’autres. Marie-Odile, de l’équipe de Remiremont, propose de son côté un surprenant mélange de potiron, de gingembre et… d’orange. « Les goûteurs vont avoir du mal à faire leur choix », pense-t-elle à juste titre. En effet, le résultat des votes lui donne raison. L’équipe de Remiremont termine à égalité de votes avec une autre recette, venue de l’équipe de Haute Moselotte : « un velouté de topinambour et de panais » qui a, semble-t-il, fait son effet dans l’assistance.

Les organisateurs, heureux de cette première édition, souhaitaient d’ores et déjà remettre le couvert l’an prochain.

Article de Vosges Matin, édition du 25-10-2015

Imprimer cette page

Faites un don en ligne